The Empty House


Excuses
février 6, 2008, 8:33
Filed under: Actualite, Humeur, Réchauffement climatique | Étiquettes: , ,

En voila des excuses qui nous feront une belle jambe, celle de Christian Estrosi.
Il s’est excusé aujourd’hui, d’avoir emprunté un jet privé (valeur du voyage 138,000 EUR) pour se rendre de Paris a Washington, ou il devait urgemment et ardemment défendre les récifs coralliens.
Au delà de l’absurdité de la chose- il ne lui était pas venu a l’idée de considérer l’impact d’un tel voyage sur ces mêmes récifs coralliens qui meurent à petit feu- on voit s’étaler dans toutes les largeurs le cynisme de nos irresponsables.
Pourquoi n’a-t-il pas tout simplement pris un avion de ligne? Parce qu’il devait assister, en fin d’après-midi, à une réception organisée par le Président pour ses plus fidèles sujets. Du coup il a raté l’avion d’Air France.
Cela se conçoit, il devait d’en être, tant pis pour l’environnement, les beaux discours, et la facture exorbitante que bien sur il ne règlera pas de sa poche.

Publicités


Bonnes notes
novembre 7, 2007, 9:41
Filed under: Réchauffement climatique, Reflexion | Étiquettes: ,

Récemment, je me suis mis en quête d’une machine à laver, dont mon appartement n’était pas équipé. J’ai donc épluché les catalogues et les sites internet pour trouver la meilleure à un prix raisonnable. Durant ces passionnantes lectures, vous en conviendrez, j’ai remarqué que toutes les machines affichaient avec ostentation le logo A, celui qui est censé indiquer une consommation énergétique faible. La j’ai deux hypothèses : soit tous les fabriquants ont mis sur le marché des produits vraiment écolos, soit les normes actuelles sont trop élevées, et il faudrait les remettre à niveau pour pousser les industriels à faire encore mieux.
Je penche plutôt pour la seconde hypothèse…. c’est comme la fameuse histoire des quotas de CO2 attribués aux entreprises. Le principe était de faire payer les entreprises les plus polluantes- dépassant le quota d’émissions qui leur était imposé-. Avec création d’un marche ou les compagnies les plus respectueuses pouvaient mettre en vente leur droit à polluer. Marché qui n’a pas tardé à se casser la figure, vu que les quotas accordés aux entreprises étaient trop généreux. Les grands groupes ont donc continué a polluer tranquilles, sans avoir besoin ou presque d’acheter du « droit » de polluer.
Pour avoir de bons résultats c’est simple, il suffit de se débrouiller pour faire diminuer les attentes 🙂



OGM et nucléaire
octobre 1, 2007, 8:26
Filed under: Réchauffement climatique, Science | Étiquettes: , , ,

Qui est Stewart Brant? C’est le prophète de la nouvelle écologie, un « environnementalisme » qui se veut réaliste, c’est à dire acceptable pour les lobbies commerciaux en tous genre. :-d’accord on va se préoccuper de l’état de la planète, c’est dans l’air du temps, mais sans déranger les industriels cela va nous faire perdre de la compétitivité- et le droit de polluer tranquilles-
Défendant bravement les firmes agroalimentaires, Stewart propose aux écologistes de cesser incontinent toute lutte contre les organismes génétiquement modifiés, sous prétexte que, quoi que l’on fasse, la Nature saura bien se défendre. On voit bien aujourd’hui comment effectivement l’environnement gagne sur tous les tableaux…
De plus de leur innocuité, les OGM sont une bénédiction : ils produisent plus. Certains évoquaient même la faim de la famine dans le monde, la larme a l’œil sans doute. On en est encore loin.
Quant a l’argument selon lequel les OGM permettraient d’utiliser moins d’engrais, il est mensonger -vous pensez bien que les gros producteurs de produits phytosanitaires comme Monsanto ne vont pas se tirer une balle dans le pied!-
Exemple, le mais Roundup ready, un mais génétiquement modifié pour résister au Roundup, un désherbant fréquemment employé. Il permet tout simplement à l’agriculteur de déverser des quantités de ce produit sans craindre que ses cultures soient endommagées. Aucun gain pour l’environnement : les OGM sont des produits commerciaux destines à faire du profit, pas à sauver l’humanité!
Stewart Brant veut également que les écologistes embrassent la modernité en acceptant l’énergie nucléaire.
Bon, de toute façon, que l’on accepte ou pas, en France elle est là de toute façon, on ne nous demande pas notre avis. C’est le comble d’une vision à court terme, et qu’est ce qu’on fait pendant mille ans des tonnes de déchets radioactifs? L’auteur évoque de simples « problèmes ».
L’écologie « réaliste », c’est si facile…

A lire l’article de Stewart Brant : ici



Live Earth
juillet 8, 2007, 2:22
Filed under: Actualite, Musique, Réchauffement climatique

Encore un concert géant pour sensibiliser la planète aux problèmes de réchauffement climatique.
Bonne intention en soi, mais ce genre de méga-évènement n’est certainement pas ce qu’il y a des plus respectueux de l’environnement : grande consommation d’électricité, un afflux important de personnes qui suppose une accumulation d’ordures (bouteilles de soda, emballages etc…) consommation de déplacement pour se rendre au concert…
Pas sur non plus que du concert de Shakira la foule aie retenu autre chose que ses déhanchements!
En bref, il aurait mieux valu consacrer cet argent pour multiplier des initiatives plus locales, moins glamour certes, mais certainement plus efficaces.

Petit cadeau pour ces messieurs !



Développement durable
mai 15, 2007, 12:21
Filed under: Politique, Réchauffement climatique

Ce matin, j’ai lu dans les journaux qu’Alain Juppé pourrait être nommé a la tête d’un ministère du développements durable. Ce ministère fourre-tout traiterait notamment les questions relatives à l’eau, à l’énergie et aux transports. Cet énorme ministère devra collaborer avec celui de l’écologie. On imagine déjà la cacophonie dans le futur gouvernement, chacun de ses ministères marchant sur les plates-bandes de l’autre. De plus, comment croire que le secteur de l’énergie, déjà influencé par le lobby du nucléaire, va coopérer avec le ministère de l’écologie? Chacun connait l’ambition de la droite dans les questions environnementales : qui se souvient des époustouflantes performances de Roselyne Bachelot ou de Corinne Lepage?
Sans compter les amitiés personnelles du président avec certains industriels…
Après que la question du réchauffement climatique, apparue un moment dans le débat, se soit subitement volatilisée, je m’étais déjà rendue compte que l’écologie, quel que soit le président élu, n’aurait qu’une place très limitée. Notre avenir mérite mieux qu’une appellation qui fait joli, dans un ministère dirigé par un repris de justice…

blog_post28_img1.png


Environnement : 10 propositions
avril 20, 2007, 12:26
Filed under: Politique, Réchauffement climatique

Le réchauffement climatique a complètement disparu de l’horizon depuis quelques temps. Grâce à Claude Allègre, celui qui affirmerait que la terre est plate si cela pouvait arranger ses amis ultra- libéraux, on s’est convaincu qu’on y était pour rien, et, que de toute façon, on allait inventer quelque chose pour nous en sortir.Comme la séquestration du dioxyde de carbone dans la mer ou profondément sous terre (attention aux fuites). Ou encore la géo-ingénierie ( modification du climat à grande échelle) lire ici.
Enfin bref, plutôt que d’essayer d’économiser de l’énergie, ce qui est peu couteux et relativement simple, il vaut mieux continuer à polluer, puisque des projets faramineux et dont l’efficacité n’est pas prouvée nous sauverons. Il nous faut tout simplement continuer a croître indéfiniment ( dans un monde fini comme la Terre, nous ne disposons pas de planètes de rechange) puisque c’est bon pour les économies et pour la Bourse, et que, à en croire les mêmes ultra-libéraux, c’est le seul moyen de sortir les pays du Tiers Monde de la pauvreté.
Comme on peut le constater des a présent ?
Si vous venez, naïf, leur parler de partage des ressources,et de réduction globale de nos émissions de gaz à effet de serre, ils vous traiteront de communiste ou d’archéo-marxiste, leur invective préférée.
Pendant qu’ils vitupèrent, c’est un fait établi, la climat se réchauffe, même si nous réduisons drastiquement notre consommation d’énergie des aujourd’hui, ce nous ressentirons tout de même les effets du réchauffement. Limiter notre consommation d’énergie peut minimiser ces effets, mais hélas, elle ne peut pas les stopper.
Et pour les minimiser, encore faudrait-il prendre des mesures d’envergure, qui ne plaisent à personne (moi inclus) mais dont on pourra difficilement se passer.

Quelques pistes pour notre futur gouvernement :

1. Stopper la construction d’autoroutes, favorisant l’usage de la voiture individuelle au détriment des transports en commun

2. Stopper l’étalement urbain, replacer les zones commerciales dans le centre-ville, pour éviter les longs déplacements coûteux en énergie.

3.Augmenter le prix des énergies fossiles pour décourager leur utilisation

4. Décourager la consommation des bien matériels gourmands en emballage, et/ou jetables.

5. Décourager la consommation de viande (ex boeuf, porc) qui coûte cher en énergie a produire, et dont les élevages polluent nos rivières.

6. Réformer la PAC selon le principe  » pollueur-payeur », et encourager l’agriculture biologique.

7.Favoriser l’utilisation du vélo en ville, multiplier les zones piétonnes.

8.Faire payer le ramassage des ordures au poids par foyer.

9.Encourager fortement le télétravail

10.Privilégier l’habitat collectif peu gourmand en énergie à l’habitat individuel.

source : ici

Un lac qui n’en sera bientot plus un, Chera, environs de Valencia.